Sélection d'une institution partenaire pour le développement d'un programme de maîtrise en gestion des infrastructures

Publié le 14/11/2018 , Côte d’Ivoire

Les États-Unis d'Amérique, agissant par le Millennium Challenge Corporation («MCC») et le gouvernement de Côte d'Ivoire («Gouvernement» ou «GoCI») ont signé un pacte du Millennium Challenge («Compact») visant à faciliter la réduction de la pauvreté grâce à la croissance économique en Côte d Ivoire pour un montant d’environ 524,7 millions de dollars («financement du MCC»). Le Pacte et ses documents connexes sont disponibles sur le site Web du Comité national de la mise en œuvre du Programme (www.cnpc-mcc.ci). 
Le programme Compact comprend deux projets, dont l'un s'appelle Abidjan Transport Project (ATP). Veuillez vous référer à l’Annexe I du Compact pour plus de détails. L'ATP vise à réduire les coûts d'exploitation et les temps de trajet des véhicules sur des segments de route ciblés, tout en améliorant la mobilité et la sécurité des piétons et des véhicules. Un élément fondamental de ce projet est que d'ici la fin du mois, les agences gouvernementales chargées des transports auront été formées et acquerront les connaissances et l'expérience nécessaires pour entretenir, réhabiliter et améliorer le réseau routier existant en Côte d'Ivoire. 

Cette REOI concerne un élément de l'ATP et plus particulièrement la création d'un programme d'études supérieures en gestion d'infrastructure, intégrant des éléments d'ingénierie, d'économie, environnementaux et sociaux liés à la conception, à la préservation et à l'entretien des routes. 

Le programme d'études supérieures en gestion d'infrastructure aura trois objectifs principaux: 

i. développer les connaissances et l'expérience nécessaires en Côte d'Ivoire dans l'évaluation de l'état, la détermination des besoins, la conception, la supervision, la construction, le contrôle et l'assurance de la qualité et la gestion des infrastructures civiles urbaines, notamment l'analyse du cycle de vie économique et environnemental, l'analyse économique et la gestion des actifs; 
ii. améliorer les performances des agences liées aux transports en matière de préservation des infrastructures routières au moindre coût du cycle de vie et empreinte environnementale, en mettant l'accent sur l'entretien des routes; et 
iii. fournir une solution durable à long terme pour la création et la mise à jour continues de ces compétences. 

Le programme d'études supérieures sera administré conjointement par l'Institut national Polytechnique-Houphouët-Boigny («INP-HB») et par l'École nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée («ENSEA»). Les deux institutions fourniront à Abidjan toutes les salles de classe et espaces administratifs nécessaires au programme. 

Selon le Compact, le financement du MCC soutiendra l’engagement d’une université ou d’un institut partenaire possédant l’expérience et les compétences nécessaires pour soutenir la mise en place du programme de cycles supérieurs. L'institut partenaire est recherché pour: 

i. Développer et / ou perfectionner, en partenariat avec INP-HB et l'ENSEA, un programme combinant les éléments d'ingénierie, économiques, environnementaux et sociaux de la gestion des infrastructures, en mettant l'accent de préférence sur les environnements urbains; 
ii. Assurer la formation et le renforcement des capacités du personnel et du corps enseignant du programme INP-HB et de l'ENSEA afin de dispenser tous les aspects du programme, y compris une formation sur (i) l'utilisation du matériel de cours et de formation, (ii) les tests de laboratoire, et (iii) le matériel informatique et Logiciel; 

iii. Soutenir le développement et l’intégration de didacticiels technologiques au programme d’études en partenariat avec INP-HB et ENSEA; 

iv. Soutenir les étapes initiales vers une éventuelle accréditation internationale du programme (éventuellement après la période du Pacte) en aidant à sélectionner l'organisme d'accréditation sur lequel demander l'accréditation et à jeter les bases du programme dès le début du programme pour répondre aux exigences de l'organisme d'accréditation; 

v. Soutenir le développement d'une structure opérationnelle pour le programme de master qui soit financièrement viable au-delà de la période du pacte sans la nécessité d'un financement continu des donateurs; et 

vi. Soutenir la mise en place de mécanismes permettant un engagement régulier avec les entités des secteurs public et privé du secteur des infrastructures afin de renforcer la pertinence de la formation. 

La CNPC invite maintenant les universités et instituts éligibles à indiquer leur intérêt à fournir ces services. Les universités intéressées sont invitées à fournir des informations indiquant leurs qualifications pour exécuter les services (brochures, description de tâches similaires, expérience dans des conditions similaires, disponibilité des compétences appropriées parmi le personnel, etc.). Les informations fournies seront utilisées pour présélectionner environ cinq (5) universités. 

Les critères de présélection sont les suivants: 
Critère obligatoire: 

o l'université ou l'institut doit avoir une accréditation nationale complète en ingénierie dans son pays d'origine pour l'octroi de licences, de maîtrises et de doctorats en génie civil ou équivalent; 

o le programme de l'université ou de l'institut doit avoir démontré une implication dans le secteur de l'ingénierie et de la construction, en particulier dans le développement et l'intégration de cours; et, 

o l'université ou l'institut doit avoir un programme d'études supérieures en génie civil, avec des composantes environnementales et économiques, en cours depuis au moins cinq (5) ans, de préférence avec une priorité sur la gestion des infrastructures de transport. 

Critères d'évaluation: 

Les universités partenaires répondant aux critères obligatoires seront alors évaluées comme suit: 

1) Démontrer une expérience universitaire et des cours dans la gestion des infrastructures, le génie civil, le génie de la construction, le génie urbain ou l’équivalent, avec des cours établis dans les matières suivantes ou l’équivalent: 30 points; 

• Notez que les universités ne sont pas censées suivre chaque cours, mais plutôt démontrer que le sujet est couvert. Le programme complet se trouve dans le lien Web de référence ci-dessous. 
ID du cours Objet 
1 Aspects de la gestion juridique, administrative et financière des projets de grande infrastructure (construction) 
2 Planification et gestion des coûts des projets d'infrastructure 
3 Gestion de la qualité, analyse du risque et ingénierie de la valeur dans la gestion de l'infrastructure 
4 Modélisation et simulation du trafic, déviation urbaine et sécurité routière en milieu urbain durant la construction (y compris les aspects liés à la santé et à la sécurité) 
5 Évaluation de la  chaussée 6 Conception et réfection de la chaussée 
7 Systèmes d'information géographique (SIG) et Technologies de l'information (TI) dans la gestion des infrastructures 
8 Environnement et social des projets d'infrastructure 
9 Écosystèmes urbains - Distribution d'eau et assainissement 
10 Réinstallation en milieu urbain et rural 

2) Démontrer l'expérience de la collaboration et de la collaboration avec des universités étrangères pour développer des programmes durables, de préférence dans les pays en développement: 20 points; 

3) Démontrer qu’une équipe en place est solide et adaptée au projet. La description de l'équipe doit prendre en note le nombre de professeurs et de personnel administratif / de gestion à plein temps qui seront impliqués dans le projet, leurs rôles et attributions de temps respectifs, ainsi que les compétences des membres de l'équipe en français et en anglais: 30 points; 

4) Démontrer l'intérêt de leur institution à s'engager dans le projet et leur vision pour une collaboration potentielle continue au-delà de la période du Pacte. La préférence et / ou les options de l’Institut partenaire pour l’attribution de diplômes doivent être indiquées, tout en reconnaissant que si des diplômes locaux doivent être fournis dans le projet, des diplômes conjoints ou doubles avec le Répondant seraient privilégiés mais ne sont pas obligatoires: 20 points. 

Les universités intéressées peuvent soumettre leur déclaration de revenus d'intérêt en tant qu'une université individuelle ou former un consortium impliquant plusieurs universités. Tous les membres de ce consortium seront conjointement et solidairement responsables de la totalité de la mission. 

Bien que cette REOI, jusqu'à cinq (5) universités ou établissements d’enseignement supérieur soient retenus sur la liste de sélection conformément aux procédures décrites dans les Directives pour les achats de programmes du MCC qui régissent les achats financés dans le cadre du Pacte MCC. Ces directives sur les achats peuvent être consultées à l' adresse http://www.mcc.gov/compacts/program_procurement/index.shtml. 

Chaque université sélectionnée recevra un accord-cadre pour la phase de conception du programme (phase I), comprenant une subvention pouvant aller jusqu'à 20 000 USD pour l'élaboration de propositions de projet complètes pour la mise en œuvre du programme. Cela impliquera et couvrira une (1) visite de terrain obligatoire organisée par le MCA-CI en partenariat avec l'INP-HB et l'ENSEA à Abidjan, en Côte d'Ivoire. L'agent des achats de MCA-CI organisera un webinaire pour les universités sélectionnées sur la manière de compléter les documents de la proposition. Un contrat d'environ 2 millions de dollars US pour la phase de mise en œuvre du programme (phase II) peut être attribué à une (1) des universités présélectionnées pour une période maximale de cinq (5) années à compter de l'entrée en vigueur du pacte. La mission devrait commencer d'ici l'été 2019, la première cohorte commençant à l'automne 2020 ou en janvier 2021. 

Les universités intéressées doivent faire connaître leur intérêt et obtenir de plus amples informations sur cette déclaration d’information personnelle en envoyant un courrier électronique indiquant les coordonnées complètes de l’agent en charge des achats du CNPC à l’adresse MCACotedIvoirePA@cardno.com. Une portée plus détaillée (brouillon) de la mission, ainsi que des informations de base sur le Compact et l'ATP, seront ensuite fournies. 

Un événement informatif de soumission de pré-manifestation d'intérêt peut être organisé en ligne le 16 novembre 2018 à 15h00, heure d'Abidjan. Veuillez indiquer votre intérêt pour le courrier électronique d'inscription. Les questions et clarifications doivent être fournies par écrit au format PDF par courrier électronique à l'adresse électronique ci-dessous. La date limite de soumission des questions est le 30 novembre 2018 à 17 heures, heure d'Abidjan. Les réponses seront fournies dans les dix (10) jours ouvrables suivant la date limite. 

Les manifestations d'intérêt doivent être livrés en format électronique (pdf) à l'adresse ci - dessous par 15:00 (Abidjan) le 13 Décembre 2018. 


Cordialement, 
Programme National du Compact Côte d'Coordonnateur Ivoire 
Comité national facturons de la mise en œuvre du Programme Compact (CNPC) 
Abidjan-Plateau, Côte d'Ivoire